Le média de la ruralité, de l’écologie et de l’agriculture paysanne

Agenda

Agenda

milieux naturels

milieux naturels

Agriculture

Agriculture

Coups de coeur

Coups de coeur

Alimentation

Alimentation

portraits

portraits

Culture et société

Culture et société

éditos

éditos

Initiatives

Initiatives

Prospectives

Prospectives

Manger, c’est politique

par | 2 Juil 2024 | Editos

Comme l’avait écrit Jane Goodall, nous sommes ce que nous mangeons. Aujourd’hui plus que jamais, si nos votes et nos devoirs de citoyens se catalysent, se cristallisent même, autour des problématiques de pouvoir d’achat, de crise sociale, agricole, territoriale, de la finitude des ressources naturelles et de l’inexorable réchauffement climatique, l’assiette en est bien le témoin le plus patent.

Qu’elle soit vide ou devenue vide par la magie inflationniste, impropre à la consommation par les sortilèges de l’agro-industrie, l’assiette de chaque jour nourrit les impossibles de chacun d’entre nous à pouvoir se nourrir sainement dans une société balisée par bien d’autres préoccupations que notre mieux-être.

Ainsi, entre ces lignes, avec Nora Bouazzouni, autrice de talent du brûlot Mangez les riches, on décortiquera ce mois-ci comment la nourriture peut devenir un instrument de pouvoir et de coercition pour les plus démunis. On se paiera un petit recul sur l’infatigable avancée des hypermarchés comme d’une épidémie sans antidote. On fricotera avec les élus militants qui s’engagent pour trouver une troisième voie alimentaire pour leurs concitoyens. On reviendra sur cette fameuse loi EGalim brandie comme d’un drapeau sans terre et sans véritable avenir.

On se réjouira aussi – et quand même – des alternatives sur l’autonomie alimentaire issues de réunions fumeuses en plein cœur de la Bretagne porcine. On vibrera au son Raare de citoyens engagés pour nourrir leurs concitoyens en lutte politique (il y a donc du boulot pour ceux-là!) ou bien dans le Finistère où pousse une coopérative vertueuse de la récup’. On planchera sur le futur de la très frémissante sécurité sociale de l’alimentation. Et on s’envolera dans les dithyrambes optimistes de la résistance naturelle de Jonathan Nossiter comme seule issue possible à notre ciel grisâtre.

Avec un menu si riche en politique, on ne voulait pas vous laisser tomber pour l’été qui comportera ainsi deux autres volets sur ce si protéiné repas : Manger, c’est notre santé et Manger, ça se transmet à venir les 24 juillet et 14 août prochains.

Bon appétit à toutes et tous (et bien sûr pas un bulletin de vote ne doit manquer !)

Photo bannière : Manger, c’est politique, comme l’affirment les membres du Ravitaillement alimentaire autonome et réseau d’entraide en Maine-et-Loire. @Crédit photo : Maxime Pionneau

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Y aller… ou pas ?

Dérogations, reports, exemptions. Voilà qui...

Femmes, en avant !

Contrairement à l’idée que la société avance à...

Avant que, pris de vitesse, le paysan ne soit semé

Avec le printemps, c’est la période des semis...

La ferme ou la firme ? La question qui fâche

Depuis le mois de novembre dernier, la colère...

Promenons nous dans les bois…

La foret, lieu bucolique de nos rêveries et...

Faut-il renoncer à consommer de la viande ?

Dinde rotie, chapon, gigot d’agneau, magret de...

Quels vins boirons-nous demain?

Alors que le vin est un fleuron de l’agriculture...

Les ruralités, ou comment ré-enchanter nos sociétés !

A l’heure où la planification écologique fait...

ÉDITO DU 26 JUILLET 2023

« Ben où est l'eau ? » s’interrogeait Obélix...