Le média de la ruralité, de l’écologie et de l’agriculture paysanne

Nos fiches biodiversité: l’écureuil roux

par | 27 Jan 2024 | Biodiversité

Statut de conservation(1) : Préoccupation mineure.

ASPECT :

C’est le seul écureuil autochtone présent en France. Son pelage varie du roux, 
gris-brun, brun foncé au noir, mis à part le ventre qui est toujours blanc. Sa longue queue “en panache” lui sert de balancier et de gouvernail lorsqu’il grimpe ou bondit. Son pelage s’épaissit et s’allonge en hiver, ce qui rend les « pinceaux » des oreilles plus visibles.
Il existe des écureuils roux de teinte sombre à noire, plutôt localisés en altitude (ventre blanc).

DIMENSIONS :

  • Corps de 18 cm à 25 cm.
  • Queue de 16 à 20 cm (aussi longue que le corps).

COMPORTEMENT :

  • Diurne
  • N’hiberne pas mais restera volontiers blotti dans son nid par grand froid.

HABITAT :

  • Les forêts, le bocage, les parcs et jardins. Il fréquente essentiellement la frondaison des arbres mais est également observé au sol pour la recherche de nourriture. L’Écureuil bâtit des nids sphériques, constitués de branches et de brindilles coupées, pour gîter et se reproduire. Le nid est généralement placé contre le tronc à plus de 6 m de haut et garni de mousses ou d’herbes. l’Écureuil se loge parfois dans un arbre creux ou dans un vieux nid de corneille noire.

PARTICULARITES :

  • S’il est encore très présent en Europe centrale, il a presque disparu en Angleterre et de la majeure partie de l’Irlande.

    ALIMENTATION :

    • Graines de feuillus et de conifères, glands, faînes mais aussi noix, noisettes et écorces constituent principalement son régime 
alimentaire. Il est également friand de baies, de champignons, de bourgeons et secondairement d’insectes, d’œufs et même d’oisillons.

    L’écureuil roux est en compétion avec deux espèces d’écureuil introduites en france, l’Écureuil de Corée et l’Écureuil de Pallas (ou à ventre rouge).
    Implanté en Italie, l’Écureuil gris d’Amérique se rapproche quant à lui, année après année, de la frontière franco-italienne est vecteur d’une maladie, la coccidiose, due à un parasite inoffensif pour lui, mais mortel pour l’espèce rousse.

    (1) SOURCES : https://www.faune-maine.org – Étude 2022

    0 commentaires

    Nos fiches biodiversité: la chauve souris Pipistrelle

    Statut de conservation(1) : “quasi menacée” dans...

    Nos fiches biodiversités: le ver luisant

    Le ver luisant, de la famille des Lampyridae...

    Nos fiches biodiversité: le hérisson

    Statut de conservation(1) :  Préoccupation...

    Nos fiches biodiversités: la couleuvre à collier

    Couleuvre Hélvetique Statut de conservation(1)...

    Nos fiches biodiversité : la salamandre tachetée

    Statut de conservation(1) :  “Non préoccupant”...

    Nos fiches biodiversité : la rainette verte

    Statut de conservation(1) :  Préoccupation...